Bandeau de la communauté

 

Faire un don en utilisant CANADON


Fête de la Saint-Jean
Dîner communautaire après la célébration le 24 juin. Dans l'auditorium.
On apporte des mets à partager.


Calendrier des célébrations
pour le printemps et l'été 2018


Voir le déroulement de ce dimanche

La Première Communion

17 juin 2018

Ez 17, 22-24

Marc 4, 26-34

Se mettre à table

Guy Lapointe

J’étais ému en écoutant les jeunes nous dire quel passage d’Évangile les avait le plus frappés lors des rencontres de préparation à la première communion.    

Nous venons d’entendre deux autres récits magnifiques, celui d’Ezékiel : « ainsi parle le Seigneur : à la Guy Lapointecime du grand cèdre, je prendrai une tige… j’en prendrai une toute jeune et je la planterai moi-même sur une montagne ». Et cette parabole de l’Évangile: « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence… Et une graine de moutarde, c’est la plus petite des semences, mais quand elle grandit, elle dépasse toutes les plantes potagères ». Dieu sème, à vous les enfants, à nous tous, de mettre l’engrais nécessaire. Dieu nous fait confiance.       

 Des images qui disent, à la fois, la force et la fragilité de la vie. Pour ces enfants qui seront pour la première fois autour de la table de l’eucharistie, ils auront besoin d’engrais pour faire pousser cette graine. C’est un appel aux parents et aux proches de ces enfants. En utilisant ces images, Jésus veut que le royaume des cieux soit quelque chose qui vit, tout comme la semence, et qui nous fasse vivre. C’est dans des images comme celles-ci que les enfants peuvent saisir ce que Jésus a voulu apporter au monde. C’est toujours un appel à la vie dans lequel Dieu nous fait confiance. Ne pas désespérer de ce qui est petit, de ce qui est fragile, car Dieu prend soin de nous et il veut que nous participions à faire grandir la semence, à ouvrir le monde.

Ces images fortes peuvent nous parler en ce jour de première communion où les jeunes grandissent et sont capables de semer parfois de toutes petites graines. C’est le beau côté de la vie; c’est le beau côté des êtres humains, de nous-même, de ce que sont les enfants qui découvrent et découvriront lentement, je l’espère, le sens du repas du Seigneur.      

Les enfants se mettent à table pour la première fois. Ils y viennent avec toutes sortes de motifs, des plus profonds aux plus simples. Nous les accueillons tels qu’ils sont; et Dieu aussi les accueille comme ils sont. C’est la question que nous devons nous poser constamment sur le sens du geste. Question que Jésus a posé à ses disciples au moment de son dernier repas : « Comprenez-vous ce que je viens de faire? »   

 Pour ces enfants, faire leur communion, c’est se mettre à table avec la famille des chrétiens; c’est un repas de fête. J’ose espérer que ce geste, ils auront le goût et le plaisir de le refaire et de revenir s’asseoir à la table… que ce geste prendra d’autres significations ou dimensions : apprendre autour de la table à partager, à pardonner en se souvenant de cet homme Jésus qui a passé toute sa vie à vouloir nous ouvrir à la vie. Jésus est allé au bout de lui-même en se donnant totalement dans le partage du pain et de la coupe.       

La communion est avant tout le lieu de la rencontre. On fait route avec quelqu’un pour parler avec lui, l’écouter et pour faire silence ensemble. On va dans la même direction, c’est aussi cela la communion. Les parents font route avec leurs enfants pour les écouter et faire silence ensemble. C’est une route où nous ne sommes plus seuls. Jésus marche avec nous.            

La communion veut aussi dire partage. Partager avec Jésus et avec les autres. Jésus dit : quand vous partagez le pain et la coupe, c’est moi que vous rendez présent dans vos gestes et l’ensemble de votre vie.       

J’espère que ces enfants trouveront plaisir à partager le pain de la vie, reprise du geste de Jésus. Ils auront le goût de la vie, grâce au souvenir de cet homme Jésus. En quelque sorte un goût qui ressemble à l’Évangile.         

Dieu fait confiance aux jeunes qui font leur première communion, mais nous tous dans cette assemblée, comment vivons-nous, chacun, chacune, cet idéal de partage et de communion. Que le Dieu de Jésus dirige nos pas et nos gestes et donne à chacune et chacun des jours heureux sur cette terre. Que le partage de la table de l’eucharistie soit un lieu de reprise de la vie, un lieu de mémoire de la vie de Jésus vivant.      

Faire confiance à la vie. Risquer la rencontre avec l’autre, savoir dresser la table comme nous le chanterons : Comme lui, savoir dresser la table…  

Les enfants, comme les adultes, il faut s’aider mutuellement à découvrir la route de l’Évangile au cœur de nos vies. De cette attitude, naîtra un goût de pain et de vin à partager et aussi un goût de la vie, une recherche de la présence de Jésus, un goût et un partage qui ressemble à l’Évangile.   

Bienvenue à vous, les enfants, autour de la table de l’eucharistie!      

 

 

Silence Prière Musique

Programme Hiver Printemps 2018

Texte du 7 juin

Silence Prière Musique
par saisons

Ou par date


Homélies

2715, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal (Québec) H3T 1B6
Secrétariat : mardi et vendredi, de 9h00 à 11h30
514 739-4375
courriel: secretariat@st-albert.org

Les célébrations dominicales se tiennent à 11h00.


Communauté chrétienne Saint-Albert-Le-Grand de Montréal