CCSA






Communauté chrétienne St-Albert le Grand




e

Un nouveau site web


Chemin de foi


Silence Prière Musique

Photo SPM

Silence Prière Musique du 6 juin

Programme Hiver Printemps 2019

Silence Prière Musique par saisons

Ou par date


Centre Culturel Chrétien de Montréal


Présentation de notre Communauté


Historique de la Communauté St-Albert-le-Grand

 

Pour les activités prochaines, voir le calendrier


Faire un don en utilisant CANADON


Voir le déroulement de ce dimanche

La Trinité

16 juin 2019

Romains 5, 1-5       Jean 16, 12-15

S'ouvrir à l'espérance

Guy Lapointe  

    

Fête de la Sainte Trinité… Contrairement à Noël et à Pâques, la fête de la Sainte Trinité ne soulève guère l’enthousiasme populaire. Noël et Pâques parlent plus à notre imaginaire, et je dirais, à notre imaginaire croyant.  

Et pourtant… la fête de la Trinité nous invite à écouter ce que Dieu, à travers Jésus et son Esprit, veut nous dire. Dans Guy Lapointecette fête, Dieu nous révèle qu’il n’est pas une solitude monotone, mais Amour infini, une relation de don de soi. Et nous maintenant, pouvons-nous entendre ce que Jésus a à nous dire? Le passage de la lettre de Paul aux Romains, que nous venons d’entendre, nous invite à « mettre notre fierté dans l’espérance d’avoir part à la fierté de Dieu ». C’est plutôt rare que l’on parle de la fierté de Dieu.     

 N’est-ce pas pour entendre ces paroles de Jésus que nous sommes rassemblés ce dimanche, ce dimanche de la Trinité, pour nous ouvrir à l’espérance. La vérité n’est pas à chercher dans le passé. Elle est à espérer. Jésus dit à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant, vous ne pouvez pas les porter ». Il faut que nous restions éveillés pour bien entendre ce Dieu qui nous parle. » C’est à nous maintenant qu’il parle. Il a encore beaucoup de choses à nous dire. « Pourrons-nous l’écouter? »        

Nous sommes invités à redécouvrir que l’image de Dieu est tout le contraire de celle d’un être figé. Il est vivant, celui qui cherche à entrer en relation avec les autres et qui n’a de plaisir à exister que parce qu’il est un être de relations. Le Dieu capable de vivre, en acceptant la différence en sa vie même. Il est Père, Fils et Esprit. Chacune des trois personnes est différente. L’une n’est pas sans l’autre. Mais Dieu n’est pas non plus en lui-même. Où est-il notre Dieu? Dieu est Amour. Autrement dit, il est relation. Où est-il notre Dieu? Nulle part ailleurs que là où existe une relation vivante des uns avec les autres. Nulle part ailleurs que là où se déploie la parole en vérité.       

« Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité toute entière » dit Jésus. Dieu a été fidèle à cette promesse. La vérité toute entière c’est que l’humanité — et donc chacune et chacun de nous — est créé à l’image de Dieu. De même que Dieu n’est pas l’un sans l’autre, nous ne pouvons pas vivre les uns sans les autres. C’est pour cette raison que, chaque semaine, nous nous réunissons en communauté. L’Esprit nous fera connaître ce qui va venir, dit Jésus à ses disciples: « J’aurais encore beaucoup de choses à vous dire ». Et pour entendre ce qui nous est dit, il convient de regarder, de se tourner vers l’avenir. « Mais, pour l’instant vous ne pouvez pas les porter ». Elles sont à découvrir sous chacun de nos pas, sur le chemin où la vie nous conduit et nous donne la force de les porter ». Oui, la Vérité n’est pas à chercher dans le passé; elle est à espérer. Elle n’est pas arrêtée au début de l’histoire chrétienne, elle est toujours à espérer. N’est-on pas là au cœur de l’Évangile? 

La vérité qui éclate avec le don de l ‘Esprit n’est pas une parole qui s’impose, c’est une présence qui s’expose dans des relations vivantes d’amour et de foi.        

Voilà à quoi ressemble la Trinité que nous fêtons. Nous reconnaissons l’Amour de Dieu dans les trois personnes. Croire au Dieu Trinité, c’est croire en un Dieu à l’intérieur duquel il y a de l’altérité, des relations, de la communication. En un mot, un Dieu, où il y a de la vie, où il y a la Vie. La Trinité est le lieu du donner et du recevoir, et donc le lieu par excellence de l’Amour et de l’ouverture. Comme le dit le pape François : « Une personne qui pense avant tout à construire des murs, où qu’il se trouve, et non des ponts, n’est pas chrétienne ». C’est ainsi que se construit l’altérité qui est la dimension profonde de la Sainte Trinité.       

Quelqu’un m’a raconté cette histoire que je trouve superbe. Un enfant de sept ans à qui on demandait ce qu’était la Trinité, a répondu ainsi : « tu ne sais pas ce que c’est? Eh bien je vais te l’apprendre: on ne peut pas aimer tout seul! » N’est-ce pas admirable! Comment dire mieux sur l’intimité même de Dieu en cette fête de la Trinité! Le Père, le Fils et l’Esprit nous ouvrent à l’espérance et à l’amour et nous redisent « qu’on ne peut aimer tout seul ».    

Devant ce grand mystère, faisons silence et rappelons-nous, puisque Dieu est amour, que c’est lui qui nous apprendra à mieux aimer les autres, grâce à Dieu qui est Père, Fils et Esprit.       

         


Célébrer l'Eucharistie


Homélies

La Trinité

La Pentecôte

L'Ascension

6e Dimanche de Pâques

4e Dimanche de Pâques

3e Dimanche de Pâques

Le matin de Pâques

 


Déroulements des célébrations

La Trinité

La Pentecôte

L'Ascension

6e Dimanche de Pâques

5e Dimanche de Pâques

4e Dimanche de Pâques

3e Dimanche de Pâques

2e Dimanche de Pâques

Matin de Pâques

Veillée Pascale